Campagne

CAMPAGNE

Rien ne fond dans les prés.

Les températures restent négatives malgré un soleil généreux.

Les paysages cristallisés imposent leur blancheur immaculée.

C’est beau. Glacial.

Hier : -12°

Aujourd’hui ; -8°, -9° (je ne sais plus )

Cette nuit : -10°

Que deviennent les humains ?

Sont-ils bien logés, bien nourris, suffisamment vêtus ?

Les maisons, appartements, leur apportent-ils le confort vital nécessaire à leur survie ?

Combien de gens ont  à subir des dégâts importants à cause des malfaçons , des constructions érigées à la hâte, des coûts exorbitants pratiqués ici ou là,

des locations insalubres, pas isolées, mal bâties, de piètre qualité, mal gérées  ?

Celui-ci n’a plus d’eau courante.

Celle-là n’a plus d’eau chaude dans l’immeuble.

Pour cet autre les batteries du véhicule ont lâché.

Quant à celui-ci le brûleur de sa chaudière a rendu l’âme.

Cette dame a mis involontairement le feu à sa cuisine.

La liste pourrait malheureusement s’allonger.

Ce matin  France Bleue Limousin nous informait qu’une famille de huit enfants rencontrait  les pires difficultés dans une maison louée par l’office HLM.

Les enfant tombaient malades les uns après les autres dans un logement qui affichait 10°.

J’étais écœurée dès le réveil.

Au lieu de nous  bassiner chaque jour avec les pitoyables péripéties d’une campagne présidentielle déclarée, pas déclarée mais déclarable, ou avec les matchs de rugby ou de foot qui mobilisent des moyens considérables et honteux pour dégeler les pelouses, sur lesquelles ces messieurs courent bêtement derrière un ballon, les journalistes feraient mieux de dresser des listes complètes , dans chaque département, de toutes les personnes qui rencontrent des difficultés insurmontables dans le quotidien de leur vie perturbée par ces conditions difficiles, afin qu’une vraie politique de logement puissent se mettre en place. Bien identifiés, bien organisés ces besoins pourraient être pris en charge autrement en créant un élan de solidarité ainsi que la mise en place d’une réelle politique de proximité. A croire qu’ils sont incapables d’en prendre conscience.

Pfff, ils se défausseront  en disant qu’ils ne sont pas responsables des aléas de  la météo … c’est tellement commode ….

Et si on entrait en campagne, nous aussi….

 

Sur la droite de la photo, près des barbelés, ce sont très probablement des empreintes de lapin ou de lièvre, car les pattes postérieures laissent deux traces parallèles horizontales,  tandis que les pattes antérieures marquent deux traces verticales.

A vérifier.

Prendre l’engagement ABSOLU d’ éradiquer la misère en mettant à contribution les grands industriels :  voilà un thème de campagne intelligent et fédérateur.

Ça c’est le vrai progrès. Qu’attendent-ils pour s’y engager ?

photosfa#_________

Publicités

4 Responses to Campagne

  1. odile-adrienne says:

    Tiens, la bonne idée, Fa# !
    Et si nous entrions tous en campagne ?
    Cela nous obligerait à bien réfléchir, à bien étudier les dossiers et les programmes, à bien peser les idées des candidats et leurs réalisations, et puis à nous bouger un peu pour militer, s’engager, soutenir, oser parler, partager nos idées, dans le but de promouvoir le candidat le plus apte à prendre le parti des plus pauvres, des moins riches…
    afin qu’on ne dise plus « chez nous les riches sont plus riches et les pauvres encore plus pauvres…
    Ah! la belle « civilisation » qui laisse les enfants souffrir du froid et de la faim dans un pays aussi privilégié que le nôtre !
    OUI, on peut FAIRE !

  2. blogfadiese says:

    A un niveau individuel on ne peut pas faire grand chose puisque la majorité d’entre nous, nous avons juste assez de quoi vivre et entretenir nos maisons ou appartements, qui nous coûtent chers. ( matériel, fuel, électricité, taxes d’habitation, entretien courant , peinture, isolation , renouvellement de l’électro ménager etc ..) Il faut une politique d’état résolument déterminée et volontariste engageant des moyens financiers conséquents ou employant l’argent autrement qui permette à tout un chacun de se loger dignement. C’est le sujet du billet suivant.

    Chacun, chacune a fort à faire avec sa propre famille en posant des actes concrets quotidiennement. En ce qui me concerne, j’ai toujours fait face, seule, de surcroît , et cela n’a pas été facile.

  3. LYS says:

    Tout à fait d’accord avec ton analyse de la situation face au grand froid mais chacun où il se trouve
    pose t’il un acte concret à sa mesure ? Facile de réagir en parole……les petites rivières font les grands ruisseaux, dicton que j’ai retenu de ma maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :