Renouveau

 

 

Les muscaris se fraient un passage parmi les herbes encore « sonnées » par les grands froids du mois de février.

 Les forsythias fidèles à eux-mêmes, très résistants, illuminent la haie de leur jaune d’or éclatant.

Les prunus sauvages, plus discrets épanouissent leurs corolles roses pâles et tendent leurs branches de façon un peu désordonnée. Quelques minuscules fleurs bleues perdues au milieu d’une pelouse ébouriffée, et dont le nom m’échappe,  se font timidement remarquer. Le roucoulement feutré de la tourterelle, le bourdonnement grave  de l’insecte lourd, le gazouillis léger des petits oiseaux , toutes ces couleurs tous ces sons familiers égaient une nature qui se réveille peu à peu sous un soleil généreux et franc.

 La roue tourne et nous emporte malgré nous dans la folle danse des quatre saisons.

On a plaisir à accueillir le :

photosdessinfa#_________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :