Pain

PAIN ROMPU

À l’heure de la dernière Cène, Jésus, en rompant le pain, se distribua lui-même, se fit pain pour nous et anticipa sa mort et sa résurrection. La fraction du pain – l’Eucharistie – est le centre de l’Eglise et doit être le centre de notre être chrétien et de notre vie sacerdotale*. Le Seigneur se donne à nous. Le ressuscité entre au plus profond de moi et vient me transformer pour me faire entrer dans une parfaite communion avec Lui. Ainsi, il m’ouvre également à tous les autres; nous, la multitude, nous ne sommes qu’un seul pain et un seul corps, dit saint Paul (1 Co 10, 17).

* Le pape parlait à cinq nouveaux évêques qu’il venait de consacrer en la basilique saint Pierre à Rome. Mais ses paroles peuvent s’adresser à un père ou une mère de famille « donnés » à la famille qu’ils ont fondée. (source Osservatore Romano février 2011)

Reposoir

Ostensoir.

Adoration silencieuse du Jeudi Saint.

Adorer en Esprit et en Vérité.

Se laisser imprégner.

photosfa#________

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :