Son

SON / COULEUR

Dans le livre que Claude Samuel, journaliste, critique musical, a publié sur Olivier Messiaen , Permanences d’Olivier Messiaen, on découvre mieux la personnalité du compositeur. A travers les dialogues qu’il a eus avec lui et qu’il a publiés, on essaie d’entrevoir le processus de création qui a été le sien, et qui l’a conduit à inventer une nouvelle musique, pas forcément bien reçue et sans doute incomprise. Il donne des éléments de procédés techniques qu’il a employés ainsi que  ses intentions. Mais déçu que sa musique soit mal accueillie il la définit  par ce qu’ il appelle lui-même ses quatre drames:

♪ ♪

♫ ♫   ♫ ♫ ♪ ♪ ♪

1- Il est croyant et sa musique et s’adresse à des incroyants.

2- Il est ornithologue et recherche les oiseaux à la campagne;  sa musique s’adresse à des urbains qui ne les entendent pas, là où ils vivent.

3- Il voit des couleurs en écoutant la musique; les gens ne voient rien.

4- Il se dit rythmicien, mais pas à la manière du jazz ou des marches militaires dont les rythmes sont égaux, lui il fait des choses inégales; les gens ne comprennent rien, car ils ont d’autres habitudes.

♫ ♪ ♫ ♫ ♫ ♪ ♪ ♪ ♫ ♫ ♫ ♪ ♫

Sans entrer dans des détails techniques qui sont beaucoup trop compliqués pour nous, on effleurera juste l’aspect coloré de sa musique.

Aux sons correspondent des couleurs. En évoquant son ami le peintre suisse Blanc-Gatti qui était atteint comme lui de synesthésie physiologique il dit :

« Je suis tout de même atteint d’une sorte de synesthésie qui se trouve davantage dans mon intellect que dans mon corps et me permet, lorsque j’entends de la musique, et aussi lorsque je la lis, de voir intérieurement, par l’œil  de l’esprit, des couleurs qui bougent avec la musique; et ces couleurs, je les sens d’une manière excessivement vive, et j’ai même parfois indiqué sur mes partitions ces correspondances avec précision.    

……

J’essaie de traduire en musique des couleurs : certains complexes de sons et certaines sonorités sont liés pour moi à des complexes de couleurs et je les emploie en connaissance de cause, je les utilise comme des couleurs, en les juxtaposant et en les mettant en valeur les unes par les autres, comme un peintre souligne une couleur par sa complémentaire.

….

Les couleurs sont complexes et sont liées à des accords et à des sonorités également complexes. J’ai souvent utilisé dans mes premières œuvres ce que j’ai appelé les « modes à transpositions limitées »;  les deux principaux modes sont liés pour moi à des colorations très précises : le mode n°2, dans sa première transposition tourne autour de certains violets, de certains bleus et du pourpre violacé, tandis que le mode n°3, dans sa première transposition correspond à un orangé avec pigmentations rouges et vertes, des taches d’or, et aussi du blanc laiteux aux reflets irisés comme des opales. 

….

Depuis ma naissance je suis voué au violet, c’est paraît-il , un phénomène normal, car je suis né sous le signe du Sagittaire. »

Il préfère les couleurs subtiles et très complexes plutôt que les couleurs franches.  «Je n’aime pas tellement le jaune.» précise-t-il.

Il admire de nombreux peintres et cite volontiers  Matthias Grünewald, Jérôme Bosch, Monet, Fra Angelico et ses coloris suaves, Giotto, Cézanne.

« Le peintre que j’ai préféré à tous les autres, non seulement parce qu’il est le précurseur de la peinture abstraite, par conséquent très proche  de ce que je vois lorsque j’entends de la musique, mais surtout parce qu’il a établi de façon à la fois très subtile et très violente des rapports entre les couleurs complémentaires, spécialement par le principe du «  contraste simultané » ( c’est-à-dire de la couleur complémentaire engendrée par l’œil de celui qui regarde) : ce peintre c’est Robert Delaunay. »

    

Tout cela est vraiment très original, écouterons-nous jusqu’au bout ces oiseaux exotiques  ?

dessinsfa#_____photosnet______

Publicités

2 Responses to Son

  1. ANDRE Véronique says:

    rafraichissant ce blog….on se laisse tellement polluer par tellement de bêtises….Merci Françoise! Ton blog me repose quand je suis fatguée…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :