Transport

La ligne n° 4 fonctionne depuis peu, j’avais hâte de l’emprunter. J’achetais un billet aller\ retour à la borne numérique, entrais dans la rame qui était presque vide en cette heure matinale et m’assis près de la conductrice de façon à voir les rails, et plus avant loin devant eux, tout autour.

Ce moyen de transport qui  n’existe pas chez moi amuse beaucoup la provinciale que je suis, c’est un jeu que d’observer alentour mes compatriotes ainsi que le paysage qui défile. Ce matin on n’est pas dérangé par l’affluence, nul besoin de se serrer les uns près des autres, je regarde autour de moi.

 

La lumière, oui toujours cette lumière méditerranéenne intense qui ravive les couleurs en leur donnant un vif éclat qui les égaye, me frappe  quand j’arrive dans le Sud. Je ne m’y habitue pas. Elle m’éblouit. C’est à chaque fois un plaisir renouvelé, une perpétuelle découverte, une dilatation de l’esprit.

Du coup je ne jette qu’un oeil distrait à droite et à gauche du compartiment, et remarque à peine,  au travers des larges baies vitrées,  le look des nouveaux quartiers avec leurs zones commerciales, leurs immeubles cubiques blancs \ bruns,   l’hôtel de ville décentré flambant neuf. Je flotte et me laisse porter par le doux ronronnement des moteurs électriques.

Après cinq ou six arrêts je descends à la  gare st Roch, là où les lignes se croisent en une sorte de toile d’araignée figée métalliquement au sol, traverse le petit square et gagne allègrement la place de la Comédie. C’était donc bien vrai, j’étais à nouveau  en Languedoc Roussillon, tranquillement irradiée par cette merveilleuse lumière.

Me retournant, je ne pouvais m’empêcher de suivre des yeux ces belles chenilles de fer bigarrées qui font incessamment la navette d’un point à l’autre de la ville en transportant joyeusement, silencieusement les voyageurs confiants.

Y a pas à dire, mais pour se rendre du Nord au Sud, d’Est en Ouest, ils sont vraiment commodes ces tramways bariolés qui glissent sur la voie en un ballet incessant.

 

 photosfa#________

Publicités

4 Responses to Transport

  1. Mi♭ says:

    Contraint et forcé en 2006 j’ai découvert le tram de Strasbourg : je l’empruntais pour me rendre du camping à la clinique des diaconesse, auprès de l’épouse. Le son ouaté de son roulement, les voies engazonnées et la commodité m’avaient ébloui.
    Je pensais que c’était un mode réservé aux transports des grandes villes, mais aujourd’hui il fait pester beaucoup de citoyens (utilité ? Masacre des arbres, dessertes incomplètes, circulations déviées et j’en passe) itoyens qui découvrent, dans leurs petites villes, les chantiers pharaoniques de la mise en place des tramway, notamment à Dijon et à Besançon ! De sûr les voitures ne seront pas bariolées comme à Montpellier, sauf, éventuellement, à l’occasion d’une manifestation exceptionnelle, comme il advient déjà pour les bus !

    • blogfadiese says:

      Sans doute mi bémol mais il faut bien reconnaître que pour se garer au centre de Montpellier, par exemple, c’est très difficile. Je crois tout de même que nous prendrons vite l’habitude de ces transports utilitaires lorsqu’ils seront bien au top. Pour ce qui est des travaux pharaoniques j’admets qu’il y a de nombreux inconvénients, mais le but est bien de limiter le plus possible l’emploi des voitures particulières, la transition se fait douloureusement.

  2. Euterpe says:

    Jolies photos !
    Le même tram circule depuis longtemps à Strasbourg mais il n’est pas si joyeusement multicolore !

    • blogfadiese says:

      A Limoges nous avons les trolleybus qui fonctionnent électriquement, (et que je n’utilise jamais, puisque je suis en voiture ) c’est pour cela que j’ai vraiment du plaisir à prendre ces rames multicolores. C’est fonctionnel, non polluant et marrant. Pratique. J’ai l’impression d’être plongée momentanément dans une autre vie, ça me plaît.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :