Métaphore

Ce moment furtif qui m’attire.

Ce rayon éphémère rasant qui éclaire.

Cette palette douce  subtilement  nuancée.

Rose, violine, bleu, parme, mauve, lavande, lilas, dragée, ciel, indigo.

Les étamines ouvertes offertes.

Comme un papillon posé au cœur de la fleur.

Légèreté des pétales lobés joliment nervurés.

Fragilité, innocence.

Teintes fondues en un pastel fugitif.

Soft.

Et puis le jour doucement s’en va.

En penchant à gauche

la fleur d’hortensia ne reçoit qu’une lumière crépusculaire.

Finissante.

Une lueur qui s’éteint à la nuit.

La même au soleil du matin, à  douze heures d’intervalle.

Peut-on le croire ?

Le lendemain à dix-neuf heures quarante, au soleil couchant.

L’éclairage a duré seulement quelques secondes.

J’étais là.

photosfa#______

Publicités

4 Responses to Métaphore

  1. blogfadiese says:

    Elisabeth, la nature est étonnante. D’une année sur l’autre les plantes ne poussent ni ne fleurissent de la même manière. La patience est toujours récompensée.

  2. Elisabeth F.-B. says:

    Avant de mourir, un jour, mon père m’offrit une plante. Depuis, je l’arrose. Feuilles vertes, un peu velues, qui ne grandissent pas mais ne fanent pas non plus. Et voilà que l’autre jour, cette plante a fleuri. Et qu’à présent, elle fleurit encore.
    Signe de l’invisible ?
    J’ai pris des photos pour que ces fleurs ne fanent pas dans mon souvenir.
    C’est un merveilleux cadeau !

  3. jfsadys says:

    J’aime ce que vous venez d’écrire là Fa# car je ne peux m’empêcher de ressentir en vous lisant une ressemblance avec notre condition humaine éphémère. Je me sens hortensia ce matin sous votre regard. :=))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :