Kaolin

Et si on commençait par une devinette ?

Donc le kaolin sert à fabriquer la porcelaine.

Sans entrer dans les détails de sa fabrication énonçons-en simplement les différentes étapes :

1- Préparation de la pâte

2- Façonnage par modelage ou coulage

3- Émaillage

4- Application du décor

5- Cuisson à grand feu (1400°)  ou petit feu (900 – 1000°)

Voilà c’est prêt, faites votre choix :

Tous les deux ans la mairie de Limoges expose de belles pièces prêtées par les porcelainiers, sur un thème prédéterminé, cette année : jeux de porcelaine.

Damier, dés, pions, jetons, bowling, roulette, cartes à jouer, mikado …

On saute de case en case, on touche avec les yeux, bien sûr.

« Pas une vieille dame en dentelle mais une jeune femme élégante et à la mode », c’est ainsi qu’ils se définissent. Avec le concours de designers,  les objets usuels, tasses, vases, assiettes, plats,  créent la surprise et embellissent le quotidien.

Moderne, sobre, fine, blanche ou colorée,  avant-gardiste …

Une matière, belle, pure, agréable à travailler.

Cette tasse géante suspendue par des dizaines et des dizaines de fils fins métalliques, a obtenu le 1° prix au concours international 2010.

Alors, le kaolin,

Or blanc , or du limousin ou neige dure ?

Ah! Vous vous êtes perdus dans ce jeu de miroir …

Or blanc naturellement.

Pour de plus amples détails sur les procédés de fabrication,  consultez le site du Musée Adrien Dubouché:

http://www.musee-adriendubouche.fr/documents/revolution_industrielle.pdf

photosfa#__________

Publicités

2 Responses to Kaolin

  1. jfsadys says:

    Comme vous le savez Fa#, le journal paroissial de Limoges m’a fait visiter une usine de porcelaine en centre ville, je ne me souviens plus de son nom et c’est ainsi que j’ai appris ce qui suit:

    La porcelaine a été inventée par les chinois. Elle a été introduite en Europe par Marco Polo qui la comparait à de la nacre, « porcellana » en italien, d’où son nom. Les occidentaux tentèrent d’en percer les secrets de fabrication jusqu’au XVIIIe siècle.
    Définition
    La pâte de la porcelaine est composée d’une argile blanche, le kaolin (le nom de kaolin vient de la ville de King-tö-Chen) et de feldspath (le petuntse chinois) qui donne la transparence et de quartz qui sert de liant. Sa vitrification à haute température donne une pâte blanche, dure, qui ne se raye pas, imperméable et translucide en faible épaisseur.
    La manufacture de Meissen
    La porcelaine chinoise est importée dès le XVIe siècle en Europe. Les céramistes européens l’admirent pour sa blancheur et sa transparence. Ils ont donc cherché à en percer le secret.
    Les premières porcelaines dures européennes sont réalisées en Allemagne à Meissen, en Saxe, après la découverte par le chimiste Frédéric Bottger en 1709 des principes de la fabrication de la porcelaine et de l’indispensable kaolin.
    Le cas français
    La Compagnie des Indes
    Avant 1768, date de la découverte des gisements de kaolin de Saint-Yrieix près de Limoges, les français achètent leurs porcelaines à la Saxe ou à la Compagnie des Indes. En effet le roi ne voulait pas lier la production des manufactures à l’importation de matière première étrangère.
    La France ne connaît donc jusqu’en 1769, date de la de la découverte des gisements de kaolin de Saint-Yrieix, près de Limoges, qu’une porcelaine artificielle à laquelle on a donné le nom de porcelaine tendre. Si sa pâte a la blancheur et la translucidité de la porcelaine chinoise, elle n’en a pas la dureté. La suite sur le lien suivant: http://www.alienor.org/ARTICLES/porcelaine/texte.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :