Censure

PARENTALITE

Parentalité que j’illustre par cette petite histoire fictive inventée de toutes pièces que le journal La Croix, n’a pas publiée alors que je l’avais envoyée pour « alimenter » le pseudo débat sur le mariage pour tous.

« Bonjour , maîtresse, j’ai 4 ans , je fais ma rentrée à l’école maternelle, je te présente ma « famille ». Voici Y1 mon premier papa et Y2 mon deuxième papa. Je n’ai pas de maman car j’ai été conçu par insémination artificielle et la mère porteuse qui m’a abrité dans son utérus pendant 9 mois a souhaité rester inconnue, anonyme,  je suis donc né sous X, puis j’ai été vendu à un couple d’hommes en mal d’enfant. Ainsi je ne peux pas connaître mon père génétique,  les deux personnes qui m’élèvent actuellement sont donc mes deux faux papas.

En ce qui concerne mes « grands-parents », je t’explique tout, ne sois pas distraite, faut rester concentrée, écoute bien :

Les « parents » de mon premier faux papa Y1, forment un couple de personnes de même sexe, ni l’un ni l’autre n’est le vrai père de mon premier faux papa Y1, ils ont adopté mon faux papa lorsqu’il était petit, il était  né sous X, lui aussi.

Les « parents » de mon deuxième faux papa Y2 sont divorcés et chacun d’entre eux vit avec une personne de même sexe. Ainsi la mère de mon deuxième faux papa vit avec une  compagne  , tandis que le père de  mon deuxième faux papa vit avec un compagnon.  Ainsi aucune des personnes que je t’ai décrites ne sont mon grand-père ou ma grand-mère. Je n’ai donc pas de grands-parents biologiques identifiés.

Il est important de t’informer maîtresse,  parce que lorsque mes « parents » seront empêchés de venir me chercher à l’école , il faut que tu saches à qui tu dois me « remettre », pour éviter les embrouilles juridiques ou les rapts d’enfant.

Donc, en conclusion et pour faire simple, je n’ai donc aucun parent ni grand-parent biologique connu, mais de nombreuses personnes gravitent autour de moi. Et s’octroient des noms dont les définitions ne correspondent pas à leur statut réel. Mamie, papy, pépé, mémé, tante, tonton, papa, maman que signifient  ces mots dans la communauté  originale  (faussement appelée famille) que nous formons ? En vérité, je n’y comprends rien. Bientôt j’aurai une petite sœur ou un petit frère qui ne seront ni l’un ni l’autre mon frère ou ma sœur et avec qui je devrai apprendre à vivre.

Il faut que je te dise encore quelque chose que tu ne devras pas répéter à mes deux faux papa Y1 et Y2, car je ne veux pas , moi, leur faire de la peine, les pauvres. Tous les soirs avant de m’endormir, et après qu’ils m’aient embrassé respectueusement sur le front, une fois que la porte de ma chambre , très confortable, est bien refermée, je pleure doucement en pensant sans cesse à mon meilleur copain « Innocent  Duchnok » et je me dis qu’il a bien de la chance , lui, d’avoir une vraie maman et un vrai papa, des vrais frères et sœurs, une vraie grand-mère et un vrai grand-père, car moi je n’en connaîtrai aucun. Finalement je suis orphelin au sein d’une fausse famille totalement inventée. Mes vrais parents me manquent tellement . Bon d’accord, je sais que l’on m’expliquera ma conception dès que je serai en âge de la comprendre et que l’on clarifiera également ma filiation. Car les chercheurs du CNRS ont pris soin de les séparer en introduisant le mot « confusion » à propos de la filiation et de la procréation que soi-disant on doit dorénavant distinguer  et ne  plus confondre.

« Allez au revoir maîtresse,  c’est ça la modernité, on est obligé de courber l’échine devant tant de complications absurdes.  Mais je te l’avoue je préfèrerais être Duchnok qui lui a été conçu de façon naturelle. Peut-être que quand je serai grand, plus tard , j’intenterai un procès à mes faux papas pour usurpation de parentalité. »

Ah ! Mais on me dira que la parentalité génitrice et la parentalité éducative ou morale ne sont plus les mêmes, j’aurai donc l’obligation de m’y conformer.

Cette histoire est-elle si loin de la réalité?

Imaginez les listes d’effectifs dans les classes lorsque la moitié de la population sera issue de ces nouvelles communautés familiales;  ils vont sacrément se marrer les enseignants. Quant aux notaires ….bel imbroglio en perspective.

Il va également falloir réviser et changer les définitions du dictionnaire.

Pff, on ferait mieux de soutenir et de consolider les familles naturelles plutôt que de les saper à la base, en les déconstruisant et en les détruisant cyniquement au moyen de lois scélérates qui ravalent l’époux et l’épouse au même rang que les homosexuels qui sont finalement incapables d’assumer l’état de vie qu’ils ont librement choisi,  et dont la conséquence est la stérilité naturelle.

Bon assez parlé,  ce sujet me donne la nausée, changeons-en au plus vite.

Et si on écrivait au père Noël ?

photodessin fa#____

Publicités

5 Responses to Censure

  1. Mi♭ says:

    Si l’on ne veut pas écouter les évêques, écoutons au moins, une Ministre, E Guigou, elle savait poser les problématiques dans la dignité et le respect de tous, y/c de l’enfant :

    http://discours.vie-publique.fr/notices/983002915.html

    Déclaration de Mme Elisabeth Guigou, ministre de la justice, sur la proposition de loi relative au Pacte civil de solidarité (Pacs), notamment sur l’importance de la démarche contractuelle et sur la dissociation entre le Pacs et le droit de la famille, à l’Assemblée nationale le 3 novembre 1998.

  2. MI♭ says:

    Mais cet enfant de 4 ans, Fa #, est un prodige.
    Si nous avions été capables d’autant de perspicacité dès son âge, nous n’aurions sans doute pas laissé venir ce courrant lesbo-gay qui veut « sauver une institution » que les hétéros, par ailleurs, rejettent assez souvent, pour une ou plusieurs unions libres.;;
    Oh ! l’imagination est bien au pouvoir, depuis des décades, désormais. L’enfant on le laissera toujours à la place qui nous arrange, parfois à la poubelle, hélas !
    On va proposer de consulter votre blog, aux lecteurs de La croix.
    Finalement vous franchirez la « rampe » par voie et voix indirectes.

    • blogfadiese says:

      Il arrive que les enfants soient meilleurs que les adultes parce qu’ils sont plus simples et encore sains, eux !
      Franchir la rampe, ouais super !! Ils en racontent en maternelle, si on voulait on aurait des détails sur tout, bref !!
      Attention le rideau s’ouvre et …… hop une apparition …… prodigieuse !!!
      C’est pas fabuleux, ça ??

  3. Véro says:

    Fa Dièse…..il y a un bémol dans ton histoire….elle n’est pas drôle elle fait froid dans le dos elle me fait pleurer , vomir….et je comprends que les gentils responsables de La Croix n’aient pas voulu perdre leur clientèle…..qu’allons nous devenir????
    J’hallucine….!
    Véro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :