Disette

arbres nus

Tâchons de raisonner.

Si peu.

Rien.

C’est la disette.

Pauvreté.

Beaucoup.

Abondance.

Prospérité.

C’est la richesse.

forsythias

Soustraire ou additionner?

Diviser ou multiplier ?

Entre la multiplication et la restriction je choisis la multiplication sans hésitation.

Parce que démultiplier c’est produire en abondance pour la multitude tandis que diviser c’est partager les restes quand il y en a,  et soustraire c’est ôter , retrancher des parts à chacun.

La préférence pour les pauvres, est-ce un bon calcul ?

Je ne le crois pas.

Car élire la misère c’est se complaire dans le manque et la famine.

Peut-on éradiquer la misère par la misère ?

Bien sûr que non.

Je me méfie de ces raisonnements tordus,  qui sous prétexte de bienveillance apparente envers les « défavorisés », voudraient nous convaincre que l’indigence est supérieure à la richesse.

Le vrai dépouillement intérieur,  c’est autre chose que ces considérations matérielles.

Alors, contre sens, non sens ?

photosfa#________

Publicités

4 Responses to Disette

  1. Aliette says:

    « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »

    « Et laissant tout ils le suivirent « .

  2. jfsadys says:

    Oui la nature est généreuse quoique encore une peu frigorifiée. Je viens de rentrer de Limoges et j’ai appris que chez moi il n’a pas fait plus chaud qu’à Limoges. Pare-brise gelé le matin ici et chez vous! Brrrr….

  3. blogfadiese says:

    L’un des textes évangéliques que je préfère JFS c’est celui de la multiplication des pains : l’abondance pour la multitude …..tout un programme !
    Si on observe la nature, on constate qu’elle est généreuse et non restrictive.

  4. jfsadys says:

    Je suis un peu surpris par vos écrits Fa #. J’essaye de comprendre ce que vous essayez de nous faire comprendre mais je ne suis pas sûr de vous suivre tout à fait. Je retrouve en vous lisant cette surprise que j’ai eu parfois en vous lisant sur le blog de Bruno Frappat surtout quand vous citiez les psaumes que je ne connaissais pas du tout. Attention je ne vous juge pas. Je vais même vous faire un aveu: je suis mal à l’aise quand je vois le nouveau pape laver les pieds de jeunes prisonniers. Je me sens incapable de le faire. Et si j’arrivais à le faire je pense que je ne laverais pas les pieds des jeunes prisonniers. Je choisirai une autre catégorie de personnes. Mais je ne suis pas pape, je ne suis pas Fa #. Je me sens un peu largué là et dépassé pour tout dire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :