Banal

bancs

Saison pluvieuse.

Froide, humide.

Il vente par intermittence.

Des bourrasques renversent des objets.

On se recroqueville sur soi-même.

Les parapluies se retournent puis s’échappent de nos mains.

Des rues désertes, des boutiques vides.

Des clients fantômes.

Sur les bancs gris.

Personne.

fleur

Banalité que tout cela ?

Pas sûr.

photosfa#______

Publicités

2 Responses to Banal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :