Lancinant

 

vertrose

LANCINANT

Des pots d’échappement, tremblotants.
Des tintements de casseroles, tintinnabulants.
Des bruits de plancher vacillant, sursautant.
Des heurts de poêles cabossées, s’entrechoquant.
Des sifflements, longs, de fumée gris anthracite, épaisse, étouffante.
Des coups répétés de bâton de bois sur des caisses claires résonnantes, entêtants.
Des vibrations de cordes de ferrailles rouillées, claquant sur des consoles carrées, cassées, cuirassées de clous cossus, cousus, tordus, torsadés, vrillés, gauches, de travers, de guingois, obliques, penchés, déséquilibrés.

Que cesse ce tintamarre assourdissant.
Appuie sur le bouton.
Éteins.

Mais qu’était-ce donc ?
De la pop’u’’laire.
Tu sais bien, « ça déchire ».

Penderecky c’est tout autre.

Peut-on s’habituer à ces sons étranges ?

dessinfa#____________

Publicités

4 Responses to Lancinant

  1. marlie says:

    Oh oui, le piano à bretelles pour des « nuits de nacre » !

    • blogfadiese says:

      Sympa l’accordéon ! Je vais chercher sur youtube, mais pour l’heure je passe la terrasse au karcher, quelle corvée mais ça brille, hum, la pollution est momentanément lessivée jusqu’aux prochaines pluies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :