Matière

sisol

 

MATIERE

Estompe la matière
D’une boulette d’hévéa
Entre tes doigts serrés

Perds vite l’habitude
De ce très vilain mot
Et qu’il s’en aille au loin

Efface-s-en les lettres
Découpe les syllabes
Jette-les par la fenêtre

Défait et émietté
Substance réduite à rien
Cassé, désagrégé

La belle molécule
Démonte la pendule
Radicule ridicule

Que jamais plus
ne souille ni ne macule
Écran ou parchemin

Ainsi fut faite place nette
De cet affreux crotté
Et de ce mot si laid

Du coup il s’immola
Car on l’avait mis là
Mi si la ré do fa

Six mollets s’immolaient
Six mulets simulèrent
Et sol ?

Pas sale lui, mais hué
Snobé , soldé, soufflé
Jamais sollicité

Soliloqué, insonorisé
Sulfaté, sulfurisé
Aucunement suranné

Ô sol, soyeux solo
Point timoré
Si joliment solfié

Soleil aux mille-s- attraits
Entièrement redoré,
Refait et redressé

Magistralement magnifié

dessinfa#_______

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :