Filet

 

couchant

 
Je rentrais de la plage où j’avais été me promener seule, en fin de journée, pour mieux apprécier l’atmosphère légèrement ventée et salée qui régnait sur les flots bleu foncé, lorsque mon regard fut happé par une vision insolite, quoique habituelle pour les habitants de la région, qui perçait au soleil couchant.

pêcheur

Le vent avait totalement faibli. La surface plane de l’étang salé évoquait un miroir argenté. Un point minuscule se déplaçait et traversait l’étendue brillante en allant d’un bord à l’autre de la droite vers la gauche.

 

barque

 
Il glissait sur l’eau sans faire de bruit. C’était un pêcheur qui se rendait en barque sur le lieu de son travail. Ce dernier consistant à enfoncer verticalement des perches dans le fond de l’étang qui n’était pas profond, afin de déployer sur une dizaine de mètres, un long filet qu’il accrochait à ces bouts de bois. Il espérait ainsi attraper des poissons en leur tendant un piège invisible.
 

 

Le mouvement répétitif de l’ouvrier qui se baissait pour saisir la perche, puis se relevait et levait les bras le plus haut possible afin de trouver assez de force pour enfoncer les longues cannes dans la vase, dessinait dans le paysage une sorte de danse rythmée silencieuse dont la fluidité captait mon attention pendant un long moment.

 

 

filet

 

 

Il tirait sur les mailles, les étirait puis les fixait solidement sur les perches. Au bout de plusieurs dizaines de mètres , il se retourna et recommença la même chose en sens inverse pour refermer le piège.

filet

 

Ces arabesques marines résultaient pourtant d’un labeur difficile, car le poids du filet obligeait l’homme à s’incliner souvent pour le déplier largement sans l’entortiller, tout en gardant l’équilibre afin de ne pas chavirer.

Viendra-t-il les retirer dans quelques jours ou dans quelques heures ? Impossible à dire car je suis partie avant de le savoir, dommage.

couchant

 
Cependant son jeu, qui n’en était pas un, avait charmé mes yeux. J’avais eu devant moi, dans les couleurs changeantes de cette fin du jour, une esquisse aux contours sobres et stylisés, un chef d’œuvre à la « Hokusaï »
photosfa#______

 

 

Publicités

2 Responses to Filet

  1. marlie says:

    Merci : c’est magnifique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :