Elle

sidonie

PORTRAIT -18-

Elle reste assise à côté de Pélagie.
Immobile. Figée.
À peine un regard. Pas de salutations.
Sa tête fixe ne se détourne point.
Ses yeux se dérobent.
Dans l’attente, elle se balance.
Ces va et vient semblent l’occuper.
Comblent-ils son impatience?
Elle note minutieusement le cours, rapidement.
Aucune rature ne biffe son cahier bien entretenu.
Sans tâche.
Osant une parole, par moment quelques bribes s’échappent de sa bouche.
Dans un souffle sa voix aiguë lance un nom , un titre.
Ses cheveux fins, raides, encadrent un visage inexpressif, retenu.
Le cachant à moitié.
« Vous jouez de l’orgue ? » réponse imperceptible.
Inaudible, escamotée.
Non réponse.

Elle lit aisément les partitions de musique.
Et tourne les pages du recueil facilement un peu en avance.
Puis elle rebouche son stylo encre, range ses effets.
Enfile son paletot, sort en silence.
Comme un courant d’air.
Ai-je rêvé, y avait-il quelqu’un ?

dessinfa#_______

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :