Poursuivre

 

fleurs

Malgré le passage des grues et le souvenir de la Toussaint, j’ai l’impression que l’été n’est pas encore achevé.

Que reste-t-il d’une saison merveilleusement chaude et lumineuse?

 

chevres

 

Des rencontres, des retrouvailles.

Des contacts, des échanges.

Des renouveaux, des résolutions nouvelles, des réajustements.

De nouvelles décisions.

Le désir d’être au plus près de l’instant présent.

Sans inquiétude, sans empressement, sans hâte.

Simplement immergé dans la poésie du temps.

Accueillant le moment.

photosfa#________

Publicités

2 Responses to Poursuivre

  1. Mi♭ says:

    L’ennui avec le temps c’est qu’il n’est jamais présent. Nous avons à faire constamment avec du passé, fût-il passé présent. Le présent n’est qu’un instant déjà passé quand ce mot est prononcé ou écrit. Le temps est insaisissable. Il nous reste peut-être un espace qui s’efface moins vite et permet d’accueillir, d’aimer, de partager.
    Bon dimanche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :