Hémérocalle

Mais oui l’hémérocalle existe, elle a fleuri ce matin même.

Demain sera-t-elle déjà fanée?

S’ouvre et se referme, et revient et repart.

C’est la valse perpétuelle.

Qui jamais ne finit.

Suivant les saisons elles sont plus ou moins colorées, plus ou moins nombreuses, plus ou moins dressées.

Si la pluie ou le vent ou la chaleur ne l’écrase pas elle se donnera pendant quelques heures encore, puis tombera doucement flétrie fanée.

On dirait qu’en politique certains n’ont même pas le temps d’éclore que déjà ils s’en retournent. Etrange ballet.

Cependant,

à force de purges et de saignées

le patient finira par rendra l’âme.

C’est sans doute ce qu’ils cherchent.

Mais qui sont-ils? Qui agit en coulisse ?

Basta.

Pour l’heure admirons la couleur chaude des pétales épanouis avant d’observer l’éclosion d’une autre fleur, ailleurs, autrement.


Confiance , défiance.

Les citoyens résistent silencieusement.

Sont polis finalement.

Font pas de bruit, pas de vague, rien que de la retenue.

N’ en pensent pas moins.

 

photosfa#_________

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :