Trône

 

La situation politique est tellement floue, pour ne pas dire plus, que les journalistes en bafouillent dans les journaux télévisés.

Je me suis promenée en ville, à Limoges , tout était parfaitement calme.

Le marché de Noël qui a été « délocalisé » de quelques centaines de mètres par rapport aux autres années drainait quelques badauds ordinaires, sûrement les vingt pour cent de la France d’en bas dont parlait Duhamel et qu’il situe dans la tranche des Français un peu moins pauvres que les plus pauvres , qui eux ne s’expriment jamais, occupés qu’ils sont à survivre.

Donc ceux-là , ce sont les gilets jaunes d’après lui, ceux dont la crise de 2008 s’est durablement délestée.

Et qui peinent à se remettre à flot.

En reconnaissant du bout des lèvres,  cet état de chose, il donne l’impression de trahir un fait dont les journalistes ne veulent pas parler, habitués qu’ils sont eux aussi à pratiquer intensément la langue de bois.

Mais là, la situation est tellement incroyable qu’ils en arrivent à se trahir eux-mêmes dans leur langage. Leur langue a fourché. Leur aveu dévoile l’état d’esprit de toute leur classe opportuniste.

Par ailleurs, le silence de la classe politique est ahurissant.

Normal, puisqu’en rejoignant le premier de cordée pour sauver leur peau, ils ont trahi leur propre parti, à gauche, et à droite.

Ils seraient donc mal venus, aujourd’hui de donner ne serait-ce que l’ombre d’une opinion ou d’un quelconque soutien à ces pauvres gilets jaunes qui se retrouvent esseulés, abandonnés par le personnel politique.

Le peuple d’en bas se rassemble, puis chacun rentre chez soi et attend des réponses qui ne viennent pas.

Quant aux traitres, ils stagnent sur leur acquis.

En fait, ils se trouvent piégés dans la crise que traverse le pays.

A part Jean Lassalle qui a revêtu un gilet jaune, les autres restent cois, comme des bêtes de somme que l’on dirige au gré des événements.

Demain, les citoyens ordinaires se remettront gentiment au travail.

Le peuple français d’en bas aurait-il plus d’honneur que le tout petit peuple d’en haut?

Je crains que le roi républicain soit tombé de son trône.

photosfa#______________

 

 

 

Publicités

One Response to Trône

  1. Colibri says:

    Nous avons souvent traité du bonheur comme s’il dépendait de facteurs matériels – la nourriture, l’hygiène ou la richesse. Et pourtant, le plus souvent, il est d’abord lié à nos attentes. Or, si notre situation s’améliore, nos attentes augmentent, ce qui ne rend pas les hommes plus satisfaits que leurs ancêtres…. Le capitalisme et le consumérisme, à la différence des systèmes religieux et idéologiques précédents, qui nous invitaient à nous satisfaire de notre condition, nous répètent que nous devons sans cesse en vouloir plus. Quels sont nos grands mythes actuels ? On pourrait citer Dieu, les Etats-Unis ou Apple…. Mais le mythe du « consumérisme » romantique, selon lequel il suffit d’acheter quelque chose pour résoudre ses problèmes, est sans doute l’un des plus puissants qu’Homo sapiens ait jamais inventé. De plus en plus d’hommes croient en cette histoire basique.

    Celà peut être une nouvelle voiture, un cours de yoga, une place de cinéma, mais c’est toujours quelque chose que vous consommez. Acheter devient même une activité politique : on boycotte tel produit, venu de tel endroit, fabriqué par telle société, et on manifeste sa position citoyenne. Ce mythe du consumérisme transcende toutes les frontières. Peu importe que vous soyez chrétien, juif, musulman ou hindou, que vous viviez en France, en Israël ou en Chine. »

    Yuval Noah Harari dans « Sapiens, une brève histoire de l’humanité ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :