Crépuscule

 

La nature encore et toujours , comme une consolation.

Les solutions peuvent-elles venir d’en haut ?

Ou sommes-nous vraiment entrés dans une longue phase de délitement politique et social ?

La révolution numérique a pris tout le monde de court.

Au point de laisser le monde politique sans voix.

Sidérés.

Plombés par les événements.

Incapables de comprendre ce qui se passe.

Les individus-citoyens sont-ils vraiment prêts à se gouverner eux-mêmes ?

photosfa#____________

 

 

Publicités

9 Responses to Crépuscule

  1. jfsadys says:

    Bonsoir Fa dièse, Mi bémol, par participation aux échanges en cours: penser le monde de demain, panser celui d’aujourd’hui, c’est ce que j’ai retenu du lien suivant: http://www.koztoujours.fr/panser-la-societe

    • blogfadiese says:

      Bonjour JFS , ok pour le lien.

      • Mi♭ says:

        « Panser, évidemment ; encore faut-il avoir des idées claires, ne pas se griser ou se lover dans les ors de la République et ne pas agir seulement « sécuritaire », le pansement relève en effet, du salutaire voire du sanitaire, il s’agit d’assainir ! Voilà mes pensées-papillotes du jour !

        • blogfadiese says:

          Parfois des pansements sont des cache-misère et là en l’occurrence des cache- corruption. Je viens de lire « Crépuscule » de Juan
          Branco. Il y révèle le niveau de dépravation des nos élites, c’est répugnant, La démocratie est vraiment en danger. A lire absolument !

          • Mi♭ says:

            « Rougeur du soir – crepuscule – espoir ; rougeur du matin – aurore – chagrin  » ; Les deux se touchent et se ressemblent par la couleur !
            Les critiques du document de Juan Branco sont contradictoires; Il lui est reproché les redites, donc la longueur inutile du document, les fautes d’orthographe et de grammaire, qui en rendent la lecture pénible et incompréhensible ; on réplique en disant que ce serait là une manière d’affirmer que le fond est bon, car il n’y a rien à redire sur le sujet et que par conséquent on s’en prendrait à la forme.
            Tout cela est donc à voir ou à lire pour se forger son opinion.
            Mais il est assez inquiétant de constater combien nous sommes manipulés sans arrêt de toute part et que les générations « providentielles » pseudo spontanées, sont préparées longtemps à l’avance notamment par ceux qui ont le pouvoir de financer ces preux chevaliers blancs, véritables boucliers une fois placés aux postes clé ! Quelle démocratie !

            • blogfadiese says:

              Oui, c’est inquiétant pour la démocratie. Je note également que la façon d’exister de ce Juan Branco est de trahir ses camarades d’école puisque lui-même est issu de ce milieu qu’il décrit, en révélant les pratiques de « sa » propre caste. Je comprends aussi qu’il se dit proche ou appartenant à la France Insoumise. Ce jeune avocat, à quoi joue-t-il finalement ? En fait tous ces gens-là ne veulent pas travailler, ils cherchent à « se placer  » le plus rapidement possible, pourvu que ça leur rapporte gros. J’observe également le silence total et sidérant de toute la classe politique sur les événements sociaux en cours. Ils ont fait carrière, par conséquent, ils ne sont plus concernés. Cette classe est vraiment dépravée , mais était-ce pire sous la monarchie ? Je ne le crois pas, car les requins de la finance ont toujours le dernier mot et le peuple doit se contenter des miettes. Rien ne change jamais. Allez retournons à notre clavier musical …..

  2. Mi♭ says:

    Poser la question c’est déjà y répondre ! Ce ne sont pas ceux et celles qui mettent le feu et veulent la révolution qui nous apporteront des solutions. reste donc à revoir une fois encore une Constitution taillée pour d’autres temps. mais si on en juge par nos voisins transalpin où la proportionnelle existe, il ne me semble pas que ce soit plus pertinent que le système majoritaire, qu’ils nous envient, malgré les piques et autres invectives d’actualité ou ce sont les humbles qui trinquent !!!

    • blogfadiese says:

      Bonne réponse mibémol. J’ai l’impression que nous nous dirigeons vers de graves difficultés. Tant que les politiques refuseront de faire payer tous les milliardaires exilés fiscaux ( d’ailleurs qui a fait des lois sur mesure pour eux ? sinon tous les pouvoirs précédents depuis De Gaulle ? ) , la crise ne s’arrêtera pas. D’autant plus que les citoyens s’informent instantanément par le biais des réseaux sociaux. Plus ils en apprennent , plus ils enragent et ce ne sont pas les foulards rouges qui vont calmer les choses, mais qui risquent au contraire, de les envenimer davantage. Tout cela est vraiment pitoyable mais c’était prévisible, contrairement à ce qu’ils nous disent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :