Couleurs

 

Le printemps nous arrive doux, humide, coloré.

Revigorant, rafraîchissant.

Renouveau perpétuel.

Bienheureux !

 photosfa#_______

 

Publicités

Bise

 

Malgré une bise glaciale, la promenade sur le pont St Etienne fut agréable. Quelques promeneurs bien emmitouflés se hâtaient sur le pavé.

La transparence de l’air ajoutait à la clairvoyance.

Hiver dur qui dure …

Est-ce l’heure du bain de soleil ?

photosfa#_____

Apparition

 

Malgré la froidure, les hémérocalles sortent en dépit de l’hiver qui est encore là.

Il est vrai que le jour gagne en longueur et cela leur plaît.

Nous assistons, impuissants,  à la succession  des saisons.

Heureusement que nous n’avons aucun pouvoir sur le déroulement de l’année.

Nous ne pouvons que nous en réjouir ou nous en attrister.

Serions-nous désespérémment prisonniers de notre condition ?

En cage en quelque sorte… derrière des barreaux.

Et pourtant libres ….

photosfa#______

 

Matin


Promenade matinale.

9h30 : – 5°

11h : -2°

Soleil éclatant, lumière brillante, ciel dégagé.

Un régal, profitons, oui profitons de ce paysage éphémère.

16h : déjà tout a presque fondu ….

Paysage ouaté, extrêmement calme.

Cette blancheur : une grâce !

photosfa#______

 

 

Enneigé

Bien gantée, bien chaussée.

Protégée de la tête aux pieds j’ai fait le tour du quartier.

Quel calme !

Ce beau silence apaisant m’ a fait du bien.

Contemplation, vous dis-je ..

photosfa#_______

 

Tôt


La Sagesse est brillante, elle ne se flétrit pas.

Elle se laisse facilement contempler par ceux qui l’aiment.

Elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent.

Elle prévient ceux qui la désirent en se faisant connaître la première.

Qui se lève tôt pour la chercher n’aura pas à peiner:

il la trouvera assise à sa porte.

Sagesse de Salomon 6, (12-14)

photofa#________

 

 

Euphorbe

 

En touffe arrondie caractéristique, cette euphorbe méditerranéenne est une des rares plantes du jardin de l’évêché à dresser fièrement ses tiges ligneuses parmi les autres vivaces qui restent en sommeil pendant l’hiver, reverdissant ainsi la grisaille et l’atmosphère humide de cet hiver monotone.
Ici point d’inondation fort heureusement. Depuis toujours les Limousins savent qu’il faut rester prudent face aux éléments qui se déchaînent périodiquement sans crier gare. Le silence et le poids de l’eau stagnante nous invitent à l’humilité mais surtout à la prise de conscience de tant d’erreurs humaines causées par la cupidité des promoteurs. Ils ont bâti dans des lieux inondables. Quelle déraison , quelle bêtise !

 

Les poissons rouges s’en fichent pas mal.

 Ils nagent gentiment dans l’eau de leur bassin.

Sans se préoccuper des difficultés que les humains s’échinent à produire eux-mêmes.

 photosfa#_______